Teinture naturelle sur fibres protéiques
Nuancier de teinture 100% végétale réalisé sur échevettes de laine (laine teintes : écrus ou naturellement teintes pour obtenir des nuances plus foncées comme avec la bizet ou la noire du velay)
Du 18 au 22 mai 2020
Charlotte Marembert
Approche des procédés écologiques et alternatifs pour teindre la laine ou la soie en couleurs naturelles

Télécharger et compléter la fiche d’analyse des besoins 2020 (en cours de rédaction)

OBJECTIFS
Apprendre et comprendre les différentes solutions qu’offrent la teinture des fibres animales à partir de colorants naturels.
Anticiper les différents protocoles appris afin de répondre à des besoins ou recherches déterminés.

RÉALISATION
3 nuanciers (reposant sur les 3 protocoles de mordançage) sur fibres protéiniques

CONTENU

  • Les fibres protéiniques et leur préparation
  • Les familles de colorants
  • Les protocoles de mordançage
  • La teinture aux plantes à Flovonoïdes
  • La teinture aux plantes à Anthocyanes
  • La teinture aux plantes à Anthraquinones
  • L’indigo et les couleurs combinées
  • La combinaison de protocoles et les enchaînements
  • Le changement d’échelle
  • Le nuancier comme outil de référence

PRE-REQUIS
Connaître la nature des fibres et avoir un intérêt pour le sujet des couleurs végétales sont fortement recommandés

FORMATEUR
Charlotte Marembert : designer textile, elle est spécialisée en teintures naturelles qu’elle pratique depuis vingt ans. Elle a fondé la marque Myrobolan il y a une dizaine d’année, d’abord une marque de fils à tricoter uniquement teints en couleurs végétales pour ensuite devenir une teinturerie à façon, destinée aux designers, stylistes, artisans, etc. Elle enseigne par ailleurs le textile et les teintures dans différentes écoles supérieures d’art à Bruxelles..