Master class ecoprint : empreintes végétales sur laine et soie
Pojagi en feutre de laine et ecoprint by Fabienne Rey
Du 16 au 20 avril 2019
Fabienne Dorsman-Rey
Expérimentation de la technique d'ecoprint sur échantillons de tissus de laine, soie et feutre de laine ou Nuno puis réalisation d'une pièce finale personnelle

OBJECTIFS

Apprendre les techniques de l’ecoprint (empreintes végétales) sur tissus de laine et soie et sur feutre en laine fine pour les appliquer sur un pojagi d’abord feutré, puis imprimé.

Cette master class initie à une façon écologique, économique et éco-responsable d’imprimer et de teindre des matières naturelles en s’inspirant d’une méthode développée par India Flint : utilisation de l’eucalyptus (emblématique pour ses empreintes rouge et orange), des fleurs et des plantes disponibles localement, utilisation des mordants insolites pour créer des textiles d’une splendeur étonnante et unique.

RÉALISATION
Échantillons imprimés botaniquement en soie et en laine, un pojagi en feutre imprimé botaniquement dans lequel les échantillons pourront être emballés

CONTENU

  • Les principes de l’ecoprint
  • Teinture à base de plantes locales
  • Les modificateurs et mordants écologiques disponibles
  • Bundles et échantillons sur tissus de soie et de laine
  • Introduction aux empreintes d’eucalyptus sur laine
  • Fabrication du pojagi en feutre et ecoprint
  • L’influence du temps, des plantes, de l’eau, des chaudrons et des supports à teindre sur l’alchimie des résultats

PRE-REQUIS
Etre capable de feutrer en laine fine un grand carré à plat et une corde.
Aucune connaissance préalable de teinture n’est nécessaire pour profiter de cette master class.

FORMATRICE
Fabienne Dorsman-Rey : passionnée d’art et de textiles, elle s’est formée aux côtés d’India Flint, Dorothy Caldwell, Jude Hill, Marjolein Dallinga, Chad Alis Hagen, Judit Pocs ou encore Leentje van Hengel. Depuis sa rencontre avec le travail d’India Flint, elle pratique l’éco-teinture intensivement et expose en France, en Turquie, aux Etats-Unis et en Angleterre. Elle recherche continuellement différentes approches, combinant les connaissances traditionnelles avec une vision contemporaine qui s’inscrit dans un développement durable. Suissesse, vivant en Hollande depuis 23 ans, elle y cultive un jardin organique qui sert de base à ses recherches. Elle combine l’éco-teinture au feutre, à la broderie artistique, à des créations de vêtements inédits et travaille également sur papier. Anthropologue, polyglotte et acupunctrice de formation, elle s’inspire à la fois de la nature, de ses rythmes et de sa connaissances des cultures du monde entier.

L’éco-teinture enthousiasme les gens et change le regard porté sur le monde autour de soi. Soudainement, vous voyez une abondance de potentiel dans des déchets, votre conscience de votre environnement se modifie. Vous inventez de nouvelles chances pour des objets en route vers la poubelle ou pour des déchets ménagers en route vers le compost. Vous laissez au temps le temps d’avoir le temps !